David Puippe | Discours rencontre citoyenne de Muraz (Collombey), jeudi 17 septembre 2015
Energetic, pragmatic, multilingual, results-focused swiss entrepreneur and politician
David, Puippe, Politician, Swiss, Entrepreneur, Sykkeen, PLR, FDP, JLR, JLRVS
16645
single,single-post,postid-16645,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-6.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.5,vc_responsive
plr_rencontre_citoyenne_17sept_muraz_light

20 sept Discours rencontre citoyenne de Muraz (Collombey), jeudi 17 septembre 2015

Mesdames/Messieurs les élus,
Cher amis Libéraux-Radicaux,

Je vous salue toutes et tous et remercie le PLR de Collombey-Muraz pour l’organisation de cette soirée. C’est toujours un plaisir de revenir dans la commune qui m’a vu grandir pendant 18 ans.

Je pourrais aisément me perdre dans des discours que vous avez probablement trop souvent entendus : 8ème siège, 2ème siège PLR au National, notre force Pierre-Alain Grichting aux Etats, 5 listes Jeunes Libéraux-Radicaux et bien d’autres. Je vous ferai grâce de ces propos et souhaite partager avec vous la vision (du moins ma vision) de la liste 18 des Jeunes Libéraux-Radicaux du Chablais.

La Suisse et le Valais traversent une période de doutes: notre prospérité n’est plus garantie sans efforts conséquents de toute la société, notre système social est remis en cause et notre système politique pris en otage. L’UDC argumente même que nos emplois sont menacés par une immigration massive de populations diverses en exil face à la guerre et venant voler le travail de patriotes suisses. Foutaises !, vous en conviendrez. Nous ne sommes pas tributaires de ces aléas et avons les moyens d’affronter ces difficultés. Pour les affronter, nous développons notre programme en 5 points majeurs :

  1. Dans un premier temps, nous souhaitons que chaque personne soit imposée individuellement dans un couple. Aucun statut civil ne doit laisser bénéficier un individu de déductions fiscales.
  2. Pour continuer, nous encourageons la libéralisation du contrat d’union entre individus, quels qu’ils soient; quelles que soient les modalités selon lesquelles ces derniers souhaitent s’unir.
  3. Il nous est également cher de défendre la liberté de commerce entre individus. Aucune société en particulier ne devrait être visée par des mesures, lois ou procédures particulières l’empêchant de déployer son activité. Malheureusement, des sociétés telles que Uber, AirBnB et bien d’autres sont aujourd’hui directement visées par des projets de lois obsolètes avant même que les desseins de ces projets aient pu être défini.
  4. Mais, nous ne serons capables d’affronter ces difficultés qu’en laissant chaque commerce décider librement de ses horaires d’ouvertures. Aucun employeur n’exploitera ses employés ; ils sont libres de signer ou refuser leur contrat de travail et personne dans notre pays ne les y empêchera. Nous créerons ainsi des opportunités pour les nombreuses PME qui façonnent notre paysage économique.
  5. Comme dernier point, nous soutenons que les entreprises ne pourront se développer que si nous supprimons les taxes et redevances inutiles. La taxe radio et télé en fait partie, comme bien d’autres.

 

Chers amis, si je me présente à vous ce soir, c’est pour défendre nos valeurs libérales-radicales. Mon libéralisme, responsable et durable, s’avère être également social. Mon libéralisme transmet des valeurs de père en fils: il faut s’investir avant d’exiger, il faut essayer avant de se plaindre, il faut se battre sans jamais abandonner. Mon libéralisme valorise les efforts et le travail sans considérer les subventions sociales comme un dû. En dirigeant moins, nous gouvernerons mieux. Mon libéralisme n’est, je l’espère, qu’une vision pleine de bon sens ; un bon sens que le PLR a toujours prôné, un bon-sens qui a toujours servi notre cause. Ce bons sera notre le 18 octobre prochain.

Le PLR mérite des jeunes dynamiques, force de proposition, qui sachent défendre les alternatives libérales-radicales partout où un jeune se posera des questions. Et sachez que les jeunes libéraux-radicaux seront présents pour y répondre. Ensemble, nous défendrons les valeurs d’un libéralisme jeune, moderne et responsable.

Vive le Valais, vive la Suisse et vive le PLR !